Certaines se sont peut-être demandées pourquoi je cousais encore des bavoirs ou des salopettes avec des boutons à l'entrejambe pour mon garçon de bientôt 3 ans (dans 2 mois) : à cet âge là, on ne bave plus et on ne porte plus de couches... normalement. 

C'est pourquoi j'ai ouvert cette nouvelle catégorie : handmade et handicap.

Tout est dans le titre : Quand on est confronté au handicap on est souvent obligé de bricoler car on ne trouve malheureusement pas grand chose dans le commerce. On essaie donc d' adapter le monde des objets à la personne porteuse d'un handicap.

Mon fils de 2 ans 1/2 est lourdement handicapé : une quadriplégie spastique dûe à une naissance qui s'est mal passée. Son handicap est moteur : Au niveau de son cerveau, la partie qui commande le mouvements (les noyaux gris centraux) a été détruite car non oxygénée pendant un certain temps au cours de sa naissance. C'est donc un IMC (= infirme moteur cérébral). Il n'est pas immobile mais il ne peut pas effectuer les mouvements du quotidien : s'asseoir, bien tenir sa tête, attraper, mâcher, parler... Les évolutions (positives bien sûr) restent possibles (grâce à la plasticité du cerveau qui, stimulé quotidiennement, a la capacité de créer de nouvelles connexions) mais incertaines.

Cela dit, Idriss est un petit garçon très mignon, très sensible, qui a beaucoup de volonté, qui comprend pas mal de choses, qui veut jouer et qui aime beaucoup rire. Et notre souhait est qu'il soit heureux.

Bon, je n'ai pas pu m'empêcher d'expliquer un peu le pourquoi du comment. Mais on ne connaît pas ou on comprend rarement tout cela, à moins d'y être confronté.

Revenons à cette catégorie : J'essaierai d' y mettre des choses pratiques, que je couds essentiellement, mais aussi des liens ou des idées trouvés ici ou là.

Pour inaugurer cette catégorie voici quelques bavoirs cowboy : J'aime bien ce modèle qui ne ressemble pas à un bavoir mais plutôt à un petit bandana. 

IMG_7549-tile

Le tuto et le patron se trouvent chez fils et ficelles

J'ai modifié la forme d'origine en raccourcissant un des côtés pour pouvoir l'attacher avec un bouton pression sur le côté et non derrière la tête : c'est plus simple. Et je pense que pour les prochains j' élargirai un peu plus les côtés.